Groupes armés au Mali : au-delà des étiquettes

2016-06-20

Le nombre de groupes armés au Mali n’a cessé d’augmenter depuis le début de la crise de 2012, alors qu’une partie du Nord du pays échappe toujours au contrôle des autorités nationales. Leur création, qui intervient en prévision ou en réaction aux pourparlers de paix, semble parfois obéir à des calculs et à des logiques communautaires, voire individuelles. L’analyse des groupes armés présentée dans ce rapport permet de mieux comprendre les retards accusés dans la conclusion de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, signé en juin 2015, ainsi que les défis liés à sa mise en œuvre.


À propos de l’auteur

Ibrahim Maïga est consultant au bureau de Dakar de l’Institut d’études de sécurité (ISS). Il travaille sur les questions de sécurité humaine dans l’espace sahélien. Il est également l’auteur de nombreuses publications sur la situation au Mali et dans le Sahel.

feature-5icon-printerlogo-chlogo-fr